L'équipement de Vox Volubilis ?


 

De mon côté, j’ai décidé d’investir, dès le lancement officiel de mon activité de voix off, il y a plus de 8 ans, dans du matériel de qualité qui me permette de travailler dans des conditions optimums et de saisir un fichier voix de la meilleure qualité possible dès l’enregistrement.

Je possède donc, depuis le début, un studio professionnel privé, équipé d’une cabine d’enregistrement vocal d’un peu plus de 3,5 mètres carrés. Intégrée à mon appartement, elle est traitée acoustiquement, pour un son équilibré de qualité studio, et est complètement isolée donc, le chien du voisin peut japper après le facteur, le copropriétaire tondre sa pelouse ou déneiger son stationnement ou le livreur sonner à la porte, je peux enregistrer l’esprit tranquille quelle que soit l’heure où je le fais :)


À l’intérieur de ma cabine, on trouve :

  • Un micro Neumann TLM103D (le jumeau digital du TLM103), que j’adore, qui est connecté à ma carte son, qui elle-même est reliée à mon PC studio en régie, qui se trouve dans une autre pièce.

(J’ai donc deux espaces de travail distincts : le studio où enregistrer et la régie, pour préparer et finaliser les fichiers à livrer et où je gère toutes les autres tâches d’une entreprise indépendante.)

  • Un casque de studio Audio Technica pour le «retour casque» ainsi que pour l’édition durant la session en studio.


  • Un grand écran tactile pour non seulement lire les scripts (ainsi, pas besoin de les imprimer), mais aussi gérer mon enregistrement (déclencher, enlever les mauvaises prises, caler la voix sur un timing, etc.), synchroniser la voix off avec une vidéo, gérer une session en direct sur Zoom, etc.


En régie se trouvent : un PC «home built» très performant (mon bébé ;)) relié à deux écrans 4K de 28 pouces (/71 cm) et 2 casques Audio Technica (non seulement pour moi mais aussi pour mon technicien/DA lorsqu’il travaille avec moi).


J’utilise des programmes audio qu’on appelle «DAW» pour la prise de son en studio comme pour l’édition et le mixage le cas échéant, mais aussi des logiciels pour le montage vidéo, pour les projets «clés en main», pour lesquels je dois synchroniser la voix avec une vidéo, par exemple.

16 vues